La Yuka

La Yuka est une danse profane qui appartient au cycle Congo. Elle est un des antécédents de la Rumba. Aujourd’hui, elle est assez peu pratiquée.

Description de la danse

La Yuka se pratique en couple et représente la parade amoureuse du coq et de la poule. Les danseurs maintiennent leurs poings sur les hanches durant toute la danse. Ils imitent les ailes des gallinacés par un mouvement des coudes ou des épaules d’avant en arrière. La danseuse peut aussi rassembler le bord de sa robe vers le bas de son dos et, par un mouvement de main de haut en bas, rappelle la queue de la poule.

Pendant la Yuka, les danseurs viennent frôler ou percuter leurs bassins tout en marquant l’onomatopée « con qué » du chant. Ce geste qui symbolise la consommation de l’acte sexuel est l’un des plus caractéristiques de cette danse. Lors d’un autre mouvement propre à cette danse, le couple de danseurs s’appuie front contre front et chacun pivote sur lui même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *