Autres danses rurales

Danses peu connues

Diverses danses rurales existent ou ont existé. Nombreuse d'entre elles sont peu connues et il est difficile de trouver des renseignements les concernant. Parmi elles, on peut citer :

  • l'Abanico y Bastón ;
  • l'Atajaprimo, ancienne danse similaire au Zapateo dans laquelle les danseurs imitent le guajiro ("paysan blanc") avec un chapeau de guano (feuilles de palmier), machette à la ceinture et gestes menaçants ;
  • le Cachirulo ;
  • le Chin-Chín ;
  • le Chocolate ;
  • le Cobija ;
  • l'Espantapájaros ;
  • le Machete ;
  • le Muñecón ;
  • la Paloma, variante du Son Montuno, qui se danse en couple ;
  • le Siguemepollo, Síguemepollo, Sigueme Pollo ou Sígueme Pollo ;
  • la Sirivinga ;
  • le Son de Armando ;
  • la Titundia qui semble être une danse très ancienne.

Danses liées aux bandos rojo y azul

Les fiestas de los bandos rojo y azul sont également un moyen de préserver diverses danses. Elles sont pratiquées par 2 groupes appelés bandos qui s'affrontent dans une compétition fraternelle. Chaque bando possède ses danses.

Danses du bando azul :

  • l'Anda Pepe ;
  • la Bola réhabilitée en 2005 ;
  • le Cachumbambé réhabilité en 1999 ;
  • le Convídame Caridad réhabilité en 1998 ;
  • l'Esqueleto, danse de la municipalité de Majagua dans la province de Ciego de Ávila réhabilitée en 1980 ;
  • la Jutía y el Majá réhabilitée en 1984 ;
  • le Llegó el Melao réhabilité en 1996 ;
  • le Los Caprichos de Mamá réhabilité en 1993 ;
  • le Mango Mamey réhabilité en 1996 ;
  • la Mulata Mercé réhabilitée en 1995 ;
  • le Pericón réhabilité en 1988 ;
  • la Tijera réhabilitée en 1985 ;
  • le Zorzal réhabilité en 2000 ;
  • le Zunzún, danse réhabilitée en 1986 et pratiquée par des enfants.

Danses du bando rojo :

  • la Agüita del Pozo ou Agua del Pozo réhabilitée en 1996 ;
  • le Anda Joaquina ;
  • le Calonche réhabilité en 1999;
  • le Caracolito, danse réhabilitée en 1989 et effectuée par des enfants ;
  • la Carambolita ou Carambola, danse pour enfants réhabilitée en 1986 ;
  • la Chismosa réhabilitée en 1986 ;
  • le Cocuyé réhabilité en 1987 ;
  • le Colando Café ;
  • la Coneja ;
  • la Cotorrita, danse pratiquée par des enfants réhabilitée en 2004 ;
  • la Culebra ;
  • la Espuela ;
  • le Jarabe de Güira réhabilité en 2000 ;
  • le Los Sapitos, danse réhabilitée en 1981 et effectuée par des enfants ;
  • le Me Llevo los Tres réhabilité en 2004 ;
  • le Perico Ripiao ou Perico Ripiado, variante du Son issue de la République Dominicaine et réhabilitée en 1990 ;
  • la Rumbita del Catre réhabilitée en 1989 ;
  • la Seguidilla réhabilitée en 1993 ;
  • le Sembrando Maíz réhabilité en 1998 ;
  • la Siguapa réhabilitée en 2005 ;
  • le Zumbalé ou Zúmbale, variante du Son Montuno réhabilitée en 1983 dans laquelle la danseuse mime le vol d'un poussin dans le but d'attirer son partenaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *