Le Papelón

Le Papelón est une danse rurale de la province de Las Tunas. Cette variante du Son Montuno aurait été crée par Manuel Téllez en 1905 dans la zone de Parnazo (actuellement Cuatro Caminos) lors d’un guateque (fête paysanne). Elle accompagne une formation composée de guitare, tres, bongos et marímbola (caisse en bois munie de lames en bois que l’on fait vibrer).

Le Papelón ne fut dansé que peu de temps et resta dans sa région d’origine. Ceci est lié au fait que, 3 ans seulement après la naissance de la danse, une jambe de Manuel Téllez fut amputée suite à un problème de santé. Le Papelón fut réhabilité en 1974 par Rubén ‘Cachirulo’ Valdés lorsqu’il l’incorpora dans le répertoire du Grupo de Danza Brigada Cucalambeana pour un spectacle.

Description de la danse

Les danseurs portent la tenue traditionnelle cubaine. L’homme attache à sa ceinture, dans son dos, un morceau de papier dont une pointe a été trempée dans un liquide inflammable. Il est poursuivi par une ou plusieurs danseuses qui tiennent une lanterne allumée dans la main droite. Elle cherchent à mettre le feu au papier du danseur qui, avec des mouvements agiles et rapides de la ceinture, doit l’éviter. La danse est totalement improvisée, il n’existe pas de pas ou de figure de base.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *