Le Pomporé

Le Pomporé est une danse rurale qui fait partie des danses du bando rojo dans les fiestas de los bandos rojo y azul. Elle fut réhabilitée en 2002 par Argentina Casanova Cano. La danse mime la séduction et la conquête amoureuse. Elle accompagne le chant suivant :

Chant

[Chœur]
¡Que linda se ve, con el Pomporé!

[Soliste]
Para hacer un Pomporé
se necesita un retazo
de tela, y luego coserlo
con mucho vuelo y un lazo.

[Chœur]
¡Que linda se ve con el Pomporé!

[Soliste]
Arrímate a tu pareja,
“pégale” el vuelo y el lazo,
moviendo bien la cintura
y marcando bien el paso.

[Chœur]
¡Que linda se ve con el Pomporé!

[Soliste]
Baila guajirita, baila como es.

[Chœur]
Con el pom-pom-pom con el Pomporé.

[Improvisations du soliste]

[Chœur]
Con el pom-pom-pom con el Pomporé.

Les couples dansent face à face , sans contact. La danse est initiée par la danseuse qui montre son pomporé (carré de toile brodée muni d’attaches) aux participants. Quand la musique le demande, son partenaire l’aide à mettre le pomporé autour de la ceinture. Au moment du refrain, la femme pivote sur elle-même en marquant les « pom-pom-pom » du chant pendant que le danseur lève les bras au ciel. À la fin, l’homme enlace sa partenaire qui retire son pomporé.

Le Pomporé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *