Irunmolés

Agganá

C’est l’irunmolé de la pluie.
____

Agba Lodé

C’est l’irunmolé de l’espace infini.
____

Aña

En Afrique

Ayan, Ayon ou Ayam est la divinité des instruments musicaux et en particulier des tambours et des instruments à cordes.

Dans la culture africaine, les tambours sont les instruments principaux de la communication avec les ancêtres et les divinités et de la transe. Le bois utilisé pour la construction des tambours de communication yorubas est aussi appelé ayan.

À Cuba

Dans le Nouveau Monde, Ayan est appelé Aña, Añá, Aiña ou Anya. C’est l’irunmolé de la musique et des percussions qui habite dans les tambores de fondamento ou Batás. On dit que l’esprit de celui qui offrit les tambours Batás aux Yorubas réside dans ces tambours sacrés. Les percussionnistes qui peuvent jouer de ces tambours sont appelés omo Aña (« fils d’Aña« ).
____

Ayelala

Cet irunmolé représente l’esprit collectif des mères-ancêtres.
____

Elusú

Elusú ou Elesu est l’irunmolé du sable.
____

Fride

C’est l’irunmolé de la musique jouée avec des instruments à cordes.
____

Irawó

C’est l’irunmolé des astres, des comètes et des étoiles filantes. Il est associé à l’astrologie. Il est né d’Orisha Oko. On dit que Changó est venu sur terre en chevauchant Irawó.

Irawó n’a pas de collier (eleke). Son réceptacle est un plat similaire à celui d’Elegguá.
____

Onile

C’est l’irunmolé de la Terre.
____

Onírawó

C’est l’irunmolé des comètes.
____

Oshupá

Oshupá, Oshupa, Osu, Oshu, Ochu ou Osupa est l’irunmolé de la lune.
____

Poolo

Poolo, Pulu, Pulo, Pooloo ou Pululu est l’irunmolé de la musique joué avec des instruments à vent.
____

Autres irunmolés

Voici une liste d’autres irunmolés dont on ne trouve que peu de renseignements :

  • Aiku ;
  • Ajebu ;
  • Eyo ;
  • Olode ;
  • Olu-Iwa ;
  • Orosun ou Irosun.

Irunmolé :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *