La Guaracha

La Guaracha désigne une musique à caractère dansant qui a beaucoup évolué au cours du temps. Bien qu'étant initialement un genre indépendant, elle est aujourd'hui plus ou moins confondue avec un Son au tempo rapide. La musique fait l'objet d'une riche bibliographie quand la danse n'est que très peu décrite. Seuls quelques éléments de description issus de diverses sources peuvent être rassemblés.

Quelques éléments sur la Guaracha

On sait que les origines de la danse Guaracha sont espagnoles. Elle dérive de la Seguidilla et se pratique à rythme enlevé. Selon la musicologue Zoila Lapique Becali, cette danse proche du Zapateado était dansée sur un rythme ternaire par un danseur seul dans le cadre du théâtre uniquement.

On la retrouve ensuite dans les récits de Buena Ventura Ferrer qui nous explique qu'en 1789, les danses publiques de la Havane commençaient par les danses "sérieuses" comme le Menuet et se poursuivaient par la danse à la mode, la Contradanza. Ces danses étaient entrecoupées par des Zapateos, des Congós, des Boléros et des Guarachas pour remuer le corps. La Guaracha devient alors une danse de couple.

Dans le Diccionario provincial casi razonado de voces y frases cubanas d'Esteban Pichardo, publié en 1836, la Guaracha est décrite comme une danse de la gentualla (du petit peuple).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *