Ochún

Ses vêtements et accessoires

Ochún
Ochún

Les couleurs d'Ochún sont tous les tons du jaune jusqu'à l'ocre, couleurs qui font référence aux métaux jaunes comme l'or ou le bronze. Parfois, il est aussi ajouté le bleu-vert et la couleur corail. Elle est vêtue d'une robe jaune avec une large ceinture ventrale qui se termine en forme de losange. Des grelots, souvent au nombre de 5, pendent du bord de sa robe. Sur la tête, elle porte un turban ou une couronne très voyante et incrustée de pierres précieuses. Il est dit qu'elle était habillée de blanc avant d'aller vivre dans la rivière mais que ses vêtements ont jaunis suite aux multiples lavages par les eaux du fleuve. Elle porte des boucles d'oreilles, des colliers et des bracelets (en général au nombre de 5) de métal comme l'or ou le bronze.

Autour du cou, elle porte un collier (eleke) constitué d'une alternance de perles jaunes et dorées ou ambres. Il peut aussi être constitué d'une séquence répétée de 5 perles jaunes, 1 ambre et 5 dorées. Il arrive aussi qu'il soit fait de 5 perles jaunes séparées par une perle de couleur correspondant au chemin de l'Orisha. Plus rarement, on trouve des colliers faits d'un motif de 5 perles rouges, 5 perles de corail et une perle de chaque couleur alternée 5 fois.

Son symbole de pouvoir est un abebé ou agbebé, éventail jaune en bois de santal et plumes de paon. Ses principaux attributs sont tous les accessoires qui se rapportent à la beauté (éventails, foulards, mouchoirs, plumes de paons, couronnes…), qui se trouvent dans la trousse de maquillage d'une femme (bijoux, bracelets, miroirs, peignes…) ou qui ont un lien avec la rivière (les poissons et coquilles de crustacés, 2 rames en cuivre, les pierres de corail…).

Les danses d'Ochún

Sa danse, riche de nombreux pas, est empreinte de féminité, de sensualité et de coquetterie. Consciente de sa beauté, elle regarde les autres de haut. Elle peigne sa longue chevelure en s'admirant dans un miroir, éclate de rire de manière démonstrative ou fait tinter ses bracelets dorés.

Quand elle danse, on dit qu'elle séduit les hommes.

Ochún :

  • UrbanAdventures
  • Medium
  • Aawiccan
  • GRENE, Marjorie. Muntu: African Culture and the Western World. Grove Press, 1961. Disponible sur Google Books
  • PRICE, Isabella. Goddess Power: Awakening the Wisdom of the Divine Feminine in Your Life. Mango Media, 2017. Disponible sur Google Books

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *