Le Juanito

Le Johnny

L'origine du Johnny viendrait d'un groupe de touristes canadiens qui auraient dansé d'une manière particulière sur le titre "Conga" du Miami Sound Machine. Ceci eut lieu dans la discothèque La Rada de Varadero en 1985. Rapidement, cette danse se propage à la discothèque voisine El Castillito. Ensuite, elle devient populaire au Bahia à Matanzas. Elle prend alors les noms de Canadian dance, Baile canilla, Canilla ou Varadero.

Elle se retrouve par la suite à la Havane, au Johnny's Dream Club de Miramar. Ce club, baptisé El Johnny par les habitués, prendra ensuite le nom de Río Club. Les jeunes qui le fréquentent sont issus de classes sociales aisées. Ils interprètent cette danse au son des musiques américaines sélectionnées par les DJs. Les titres les plus appréciés sont "Sussudio" de Philip David 'Phil' Charles Collins, "Holiday" de Madonna Louise Ciccone et bien évidemment "Conga" du Miami Sound Machine. Le nom de cette danse devient alors le Johnny du nom de ce lieu de club havanais.

Du Johnny au Juanito

Les débuts du Juanito

Eugenio Antonio 'Yin' Pedraza Ginori, producteur de l'émission Joven Joven sur le canal 6 de TV Cubana eut l'idée d'adapter ces pas à une musique purement cubaine. Il propose à Jesús ‘Chucho’ Valdés Rodríguez et son groupe Irakere de composer un titre qui convienne à cette nouvelle danse.

Une démonstration est prévue en direct le 19 janvier 1986 dans l'émission Joven Joven. Pour rendre cette danse plus cubaine, le nom est transformé en Juanito ou Baile del Juanito. Mais sans prévenir, ‘Chucho’ Valdés loue un studio EGREM pour enregistrer un titre. Il le présente dans l'émission Discoteca Popular de Radio Progreso le 18 janvier. Le texte évoque la danse du Johnny (sous sa forme anglaise et non espagnole).

Le lendemain, jour de l'émission Joven Joven, Irakere propose seulement un playback du morceau diffusé la veille. Après discussions et excuses de 'Chucho' sur cet enregistrement et cette diffusion surprise, le groupe accepte de jouer en direct. Les paroles sont ré-écrites par 'Yin' Pedraza Ginori avec le nom Juanito. La musique est un plagiat de la mélodico-rythmique du titre "Conga" du Miami Sound Machine. Le succès du titre "Baila el Juanito" est au rendez-vous. Le dimanche suivant, les danseurs reviennent habillés de chemises à manches longues trop grandes, c'est la moda del Johnny.

Du succès à l'oubli

Le dimanche d'après, un espace est réservé au Juanito. Il devient le moment le plus apprécié de l'émission. Le 2 février a lieu le premier concours entre équipes de danseurs. L'Escuela Secundaria Básica República Popular de Angola affronte l'Instituto Preuniversitario en el Campo Ernesto Guevara Ceiba 1. Le public joue le rôle de jury qui vote à l'applaudissement.

La première compétition "officielle" se tient au théâtre Karl Marx les 21, 22 et 23 mars 1986. Le Juanito est également l'élément central de l'événement organisé le 30 mars à l'Anfiteatro de la Habana pour les 3 ans du programme Joven Joven.

Malgré son succès national, le Juanito connut un coup d'arrêt assez brutal. Il fut censuré par le gouvernement cubain qui le considéra comme une opération de séduction de la jeunesse aux musiques de l'impérialiste voisin américain. ‘Chucho’ Valdés reçu également l'interdiction de jouer cette musique vue comme originaire de Miami. Le Juanito n'aura duré que 6 mois.

La danse

La danse serait inspirée d'un pas de danse qu'aurait employé 'Phil' Collins dans une de ses vidéos. Elle peut être dansée seul ou en groupe. Parfois, elle est interprétée en file indienne, les garçons d'un côté et les filles de l'autre. Pour le pas de base, les pieds sont joints et les genoux fléchis. Les pieds glissent sur le côté tout en déplaçant les bras vers l'avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *