La Conga

La Conga est la danse reine du carnaval cubain. Ce mot regroupe différentes variantes régionales dont les principales sont la Conga Santiagera et la Conga Habanera. Il correspond également à 2 types de danses qui ont lieu à divers moments du carnaval.

La Conga chorégraphiée

Durant le carnaval, les comparsas centenaires, qui dérivent des cabildos de nación, se produisent. Elles représentent et perpétuent les rythmes et les costumes d’époque. Ce spectacle grandiose est suivi des paseos durant lesquels les comparsas qui représentent des groupes sociaux, des corps de métiers ou des quartiers défilent. Un paseo débute traditionnellement par les emblêmes qui symbolisent la comparsa (souvent une grande figurine, portée par un danseur expérimenté, comme le scorpion pour la comparsa nommée l’Alacrán), des farolas (« lampadaires » richement décorés et portés sur des mâts que les faroleros font tournoyer) et des péndulos. Puis viennent les danseurs, souvent disposés en pasillos de comparsa (longues colonnes), qui présentent une chorégraphie d’une précision remarquable. Ce ballet ambulant se termine par les musiciens qui aujourd’hui s’installent souvent sur un carroza (char).

Pasillos de Comparsa
Pasillos de Comparsa

Ces chorégraphie se basent sur des pas simples, souvent limités à 1 ou 2 mesures, qui se répètent et s’enchaînent les uns après les autres. La difficulté ne réside pas dans leur exécution mais plutôt dans le fait qu’ils doivent être réalisés simultanément par de nombreux danseurs. L’effet d’ensemble amène l’énergie nécessaire au carnaval.

La Conga arroyando

La conga est aussi le nom du défilé qui ferme la marche dans le carnaval. Musiciens, danseurs et spectateurs ne portent aucun costume particulier. La danse n’est pas chorégraphiée, elle est fortement liée à la marche. La musique forte et entraînante des tambours invite tout le monde à la fête. Se crée alors une mer humaine qui se déverse dans les rues, arroyando (ravinant).

Conga
Conga

La Conga :

  • Ife-Ile
  • Encaribe
  • OROVIO, Helio. Cuban Music from A to Z. Duke University Press, 2004. Disponible sur Google Books
  • NEIRA BETCANCOURT, Lino. La percusión en la música cubana. Editorial Letras Cubanas, 2005

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *