La Timba

Tout comme la musique Timba, la danse qui porte le même nom est difficile à décrire. Elle ne constitue pas un genre dansant à proprement parlé bien qu’on donne souvent le nom de Timba à la danse qui accompagne la musique Timba. Elle peut être déterminée comme une évolution du Casino qui va puiser de nombreux pas et mouvements dans la Rumba, le Reggaetón, l’Afro-Cubain mais aussi le Hip-Hop.

Pour beaucoup, la Timba est synonyme de danse énergique et dynamique qui s’accompagne de l’état d’esprit du despelote (« pagaille »). Souvent rapide, elle est en général associée à une danse qui offre beaucoup de liberté. C’est l’expression la plus festive du Casino.

La danse Timba permet une large expression qui implique l’ensemble du corps dans des mouvements parfois complexes. Ainsi, il est fréquent de voir un couple de danseurs se séparément pour danser face à face, sans contact, portés par les rythmiques fortes, les cuivres tranchants et les refrains entraînants de la musique Timba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *