Le Tumba Antonio

Le Tumba Antonio ou Tumbantonio est une danse rurale, typique de Majagua, qui fait partie des danses imposées des fiestas de los bandos rojo y azul. Dans la partie occidentale de l’île, il est appelé Tumba Antonio alors que dans la partie centrale, il est plutôt nommé Zumbantonio ou Zumbantorio. Il est plus rarement appelé Tingotalango bien qu’en réalité, ce nom désigne un instrument qui peut éventuellement accompagner cette musique.

Caractéristiques de la danse

Les couples dansent face à face, sans contact. La danse imite un jeu de séduction où la femme, poursuivie par l’homme, tente de l’éviter en virevoltant avec de brusques mouvements de tête pour que ses longs cheveux cachent son visage. L’homme utilise son foulard, pris à ses extrémités, comme un lasso pour attirer la femme vers lui.

Durant toute la danse, les danseurs maintiennent un léger rebond dans leurs pas et un « muelleo de cabeza » (mouvement de la tête de haut en bas, comme pour acquiescer).

Le Tumba Antonio :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *