Le Garabato

Le Garabato est considéré comme une variante du Palo. Il est dansé lors de l’initiation d’un croyant à la religion Palo Monte ou pour la mort d’un Palero.

Description de la danse

Le Garabato est une danse « forte » qui implique tout le corps de manière brusque. Il se caractérise par des mouvements brutaux de bras et un travail important des épaules et du buste, ce qui le rend difficile à danser.

Les danseurs tiennent à la main un bâton en bois de goyave qui se termine en V appelé lungowa. Cet outil agricole, utilisé pour retirer les mauvaises herbes, est percuté sur le sol ou avec le lungowa d’un autre danseur. Certains disent qu’il accentue le rythmes des tambours, pouvant être considéré comme l’instrument soliste. D’autres pensent qu’aucun tambour n’accompagne la danse qui est seulement rythmée par les chocs des lungowa.

Le Garabato :

  • Ecured
  • Ecured
  • CubaMusicWeek
  • CityPercussion
  • DANIEL, Yvonne. Rumba: dance and social change in contemporary Cuba. Indiana University Press, 1995. Disponible sur : Google Books
  • APTER, Andrew ; DERBY, Lauren. Activating the Past: History and Memory in the Black Atlantic World. Cambridge Scholars Publishing, 2009. Disponible sur : Google Books

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *